Mexique, mon itinéraire de 6 jours dans le Yucatán

Profitant des 2 jours fériés à Noël, nous avons quitté le froid de Toronto pour partir en road trip dans le Yucatán à la découverte de cette magnifique région du Mexique !

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour le Mexique, les Mexicains et cette région du Yucatán. En 6 jours on n’a évidemment pas eu le temps de tout voir, mais on y retournera avec grand plaisir !

En attendant ce séjour nous a permis de visiter le Mexique à Noël, de découvrir la culture Mexicaine et de voir les points d’intérêt majeurs du Yucatán.

Aller zou, voici mon itinéraire de 6 jours dans le Yucatán  🙂

Itinéraire de 6 jours dans le Yucatán : Le contexte

Budget ?

700 €/pers ($1060 CAD) *

Quand ?

Décembre 2016

Qui ?

En amoureux

Logement ?

B&B Chambre privée

Restauration ?

Adresses recommandées par TripAdvisor

Transport ?

Location de voiture

* Pour découvrir le budget détaillé de mon Road Trip de 6 jours dans le Yucatán de 2 jours à Santiago, c’est par ici > Budget Mexique : 6 jours dans le Yucatán

Carte de mon itinéraire de 6 jours dans le Yucatán 

Départ - Cancun

Départ – Cancun

Jour 2 : Valladolid

Jour 2 : Valladolid

Jour 3 : Chichén Itzá

Jour 3 : Chichén Itzá

Jour 3: Izamal

Jour 3: Izamal

Jour 4 : Mérida

Jour 4 : Mérida

Jours 5 et 6 : Tulum

Jours 5 et 6 : Tulum

Jour 6 : Playa del Carmen

Jour 6 : Playa del Carmen

6 jours dans le Yucatán: L’itinéraire

JOURs 1 et 2 : Valladolid et Ek’Balam 

Arrivée Cancun Ce que nous avions entendu de Cancun nous laissait présager une « petite Amérique au Mexique » avec complexes hôteliers et dollar Américain. Bonne destination pour un séjour farniente mais moins sympa pour de l’authenticité. Donc pas pour nous ! À peine arrivés, nous avons récupéré notre voiture de location pour prendre la route à l’Ouest en direction de Valladolid. Après environ 150 km de route, nous sommes arrivés à Valladolid pour une nuit et un jour. Nous avons emprunté l’autoroute 180-D pour un coût de 13,2€ (276 Pesos / 18,5 CAN$ ). Le paysage est monotone avec de grandes lignes droites et ne nous a pas fait économiser beaucoup de temps. Du coup pour le reste du séjour on a décidé de passer plutôt par les routes secondaires pour traverser des petits villages.

Valladolid, Mexique

Arrivés à Valladolid,  notre premier logement est un vrai coup de cœur, nous sommes accueillis par Noël d’une gentillesse extraordinaire qui prend le temps de nous donner de bons conseils pour notre séjour. À Valladolid, un conseil, lâche la voiture et balade toi à pied. Notre hôtel étant situé à une bonne dizaine de minutes à pied du centre-ville, nous avons arpenté les rues et leurs petits commerces ou marchants de rues. La Plaza e Parque Francisco Canton est la place centrale de la ville, autour d’elle gravitent la Cathédrale de San Servasio, des églises, des cafés et des commerces.   Au matin nous sommes allez visiter la Casa de los Venados, il s’agit de la maison d’un couple d’américains collectionneurs d’art. Je te recommande cette adresse insolite qui te donnera un bel aperçu de l’art gothique mexicain. Pour la petite histoire en 2000 ce couple a racheté une maison coloniale en ruine et en a fait un vrai lieu d’exposition. Tous les jours à 10h00  on peut pénétrer chez eux seulement pour quelques heures (il n’y a qu’une seule visite par jour). John, le propriétaire est venu nous saluer à l’entrée et nous a expliqué son projet et son investissement régional. Cerise sur le gâteau : L’ensemble des recettes et dons des touristes sont reversés pour les associations caritatives locales.

Casa de los venados, Valladolid.

Casa de los venados, Valladolid.

OÙ DORMIR À VALLADOLID ?

Logement coup de cœur du séjour : B&B Valladolid Hotel Quinta Marciala à 30€ la nuit / 41 CAN$

Les + : L’extrême gentillesse des hôtes. Le décor un peu colonial avec sa cours intérieure. Le petit déjeuner partagé avec les autres voyageurs.

OÙ MANGER À VALLADOLID ?

Restaurant coup de cœur de Valladolid : Restaurant Conato Calle 40 226, San Juan

Les + : La décoration incroyable, encore plus magique de nuit. L’ambiance avec un petit groupe de musique.

CENOTE ZACI

Après la visite nous sommes allés nous rafraichir dans la Cenote Zaci, elle est située à moins de 10 minutes à pied du centre-ville. C’est le spot parfait pour souffler un peu de la chaleur. J’avais lu qu’elle pouvait être bondée de touristes, mais ce n’était pas le cas quand nous y sommes allés. On ne s’y est pas baignés mais on a bien profité de sa fraicheur et son décor.

Comptes environ 1€ l’entrée par personne (30 pesos / 2 CAN $).

Cenote Zaci, Valladolid.

Cenote Zaci, Valladolid.

CENOTE SAMULA

Nous avons fait un stop à la Cenote Samula située à 5 km de Valladolid. Un vrai rafraichissement car il s’agit d’une Cenote sous terraine avec de jolies stalactites. Le site donne en réalité accès à 2 Cenotes : X Keken et Samula.  Vu que nous devions prendre la route par la suite, nous avons fait uniquement la cenote Samula. L’ambiance est différente des autres cenotes que nous avons fait au Mexique. On a l’impression de pénétrer dans une vraie grotte humide et sombre avec son puis de lumière au fond. J’ai personnellement une petite préférence pour les cenotes semi-ouvertes, mais force est de constater que la cenote Samula a son caractère bien à elle qui vaut la visite !

Compte 3,5€ l’entrée par personne (80 pesos/ 5,5 CAN $)

Cenote Samula Valladolid.

EK’BALAM

Ek’ Balam est un site archéologique Maya situé à 30 km au nord de Valladolid. L’endroit est beaucoup moins connu que Chichen Itza donc on y croise moins de touristes. L’endroit est super sympa au milieu de la jungle avec la possibilité de prendre de la hauteur et de monter les marches de l’Acropolis, la plus haute pyramide du site (31 mètres). Il faut savoir qu’à Chichén Itza il est interdit d’escalader les édifices, mais c’est autorisé à Ek’Balam, donc l’expérience est plutôt cool. Après un petit effort sur le soleil écrasant, on est récompensés par une magnifique vue sur la jungle et les autres ruines.

Mon grand regret est de ne pas avoir pris de guide. Il y a peu d’explications sur place et je suis certaine d’avoir loupé pas mal d’histoires intéressantes.

L’entrée à Ek’Balam nous a coûté 7,5€ par personne (170 pesos / 11,5 CAN$)

Ek’ Balam, Mexique.

JOUR 3 : Chichén Itzá et Izamal 

Si tu prépares ton futur voyage dans le Yucatán, alors pas besoin que je te présente Chichén Itzá ! Si ? Classé au patrimoine de l’UNESCO depuis 1988, ce site archéologique est situé une ancienne cité Maya. Chichén Itzá a été élu depuis comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde. C’est donc sans surprise qu’il s’agisse de l’un des sites historiques les plus visités de la région du Yucatán. Si tu veux le visiter, alors un conseil, sois matinal ! Beaucoup de bus touristiques en provenance de Cancun viennent remplis de touristes tous les jours. L’astuce est donc d’arriver avant eux! Le site ouvre à 8h et je te conseille même d’arriver un peu avant car il y aura déjà la queue !

De notre côté, même si Chichén Itzá n’est situé qu’à 40 minutes de Valladolid, nous nous sommes économisés un petit stress (et un peu de sommeil) en décidant de dormir sur place la veille.

Prendre un guide pour visiter Chichén Itzá?

  De nature à plutôt faire nos visites de manière autonome, nous avons pourtant décidé de prendre un guide pour visiter Chichén Itzá, et une chose est sûre, on ne regrette pas! En effet, notre visite la veille de Ek’Balam nous avait laissé un petit goût d’incompréhension. Des ruines sans explications, c’est le risque de passer à côté de beaucoup de choses. Ainsi à l’entrée du site, nous avons décidé de nous offrir le plaisir d’une visite guidée semi-privée pour environ 22€ (33 CAN$)  les 2 heures de visite. Notre guide, un descendant Maya, a su nous expliquer les mystères de ce lieu de manière ludique et captivante. Bien sûr la visite de Chichén Itzá sans guide reste intéressante, mais si ton budget te le permet, alors je te conseille de te payer quelques explications supplémentaires 🙂

L’entrée à Chichén Itzá nous a coûté 7,5€ par personne (167 pesos / 11 CAN $)

Chichén Itzá, Mexique

CENOTE IK KIL

Cette Cenote est située pas loin de Chichén Itzá. Franchement une petite pépite. Très jolie et à ciel ouvert avec de grandes lianes qui lui donne un charme fou. Par contre…… blindée ! Nous n’étions qu’une seule journée sur Chichén Itzá  donc nous avions privilégié la visite très matinale du site archéologique pour éviter les touristes. Du coup quand nous sommes allés à la Cenote en fin de matinée, c’était déjà bien trop tard. Ce qui gâche cruellement l’expérience. Si tu es 2 jours sur place alors tu pourras venir tôt le jour suivant et l’expérience sera sans doute bien meilleure 😉

L’entrée nous a coûté 3€ par personne (70 pesos / 5 CAN $)

Cenote Ik Kil, Chichén Itzá, Mexique

IZAMAL, LE COUP DE CŒUR JAUNE

Situé sur la route secondaire de Chichén Itzá, cette jolie petite ville coloniale se situe à 90 km de Valladolid et à 70 km de Mérida. Son charme réside dans le fait que l’ensemble des maisons sont peintes en jaune-ocre ce qui lui vaut le surnom de « ciudad amarilla » soit la « ville Jaune ».  C’était pour moi inconcevable de ne pas m’y arrêter et je n’ai pas regretté. Après avoir roulé une bonne heure depuis Chichén Itzà, on pénètre dans ce monde jaune où le temps semble s’être arrêté. La chaleur étouffante donne une ambiance particulière à la ville : Peu d’habitants dehors et quasi aucun touriste. L’un des principaux centres d’intérêts d’Izamal est le couvent San Antonio de Padua qui vaut le coup d’être visité.

Pour moi, on vient à Izamal pour le plaisir de « la parenthèse colorée », pour arrêter le temps, ralentir la course, s’installer pour boire un café sur la place Itzamna, regarder les calèches passer, se balader dans les ruelles colorées et aller casser la croute dans un cadre magnifique chez Kinich El Sabor de Izamal !

Izamal, Mexique

OÙ DORMIR À CHICHÉN ITZÁ ?

Si comme nous, tu cherches le côté pratique d’être à proximité du temple, alors vous tu peux te loger pour environ 37 € (56 CAN$) à l’hôtel Dolores Alba Chichen  au Km 122 Carretera.

Les + : Proximité immédiate de la Cenote Ik Kil, et très proche du temple pour ceux qui ne sont de passage à Chichén Itzà que pour la visite. Sa piscine.

Les – : Un manque de charme et une proximité avec la route

OÙ MANGER À IZAMAL ?

Restaurant coup de cœur: Kinich El Sabor Calle 27 No. Une grande maison rénovée qui peut accueillir jusqu’à 150 personnes et qui mets à l’honneur la cuisine Yucatèque

Les + : Le cadre, son jardin intérieur, la décoration incroyable, les cuisinières qui préparent les galettes de Tortilla sur place.

JOUR 4 : Mérida 

Mérida est la capitale du Yucatán. Nous nous y sommes arrivés pour Noël et cela a grandement influencé notre avis sur la ville. En effet, les Mexicains étant très religieux, la soirée de Noël fut très calme. Nous pouvions apercevoir dans les ruelles de grands repas de famille dans les maisons. Même si plus tard dans la soirée nous avons pu vivre quelques rassemblements et lancés de pétards, la soirée fut tout de même très calme. Le lendemain, le 25 Décembre le temps s’était arrêté dans la ville. Quasi l’ensemble des magasins étaient fermés, nous avons donc décidés de rapidement prendre la route pour une Cenote en nous promettant de revenir un jour pour découvrir le visage « normal » de la ville !

JOUR 5 et 6  : Tulum et Akumal

TULUM – PLAGE

Nous avons voulu finir notre voyage par un peu de douceur et de jolies plages. A Tulum il y a 3 lieux : le site archéologique, la ville et la plage. Tulum plage c’est tout simplement des eaux turquoise et des plages de sable blanc. Le décor est certes idyllique, mais un peu moins authentique. Il y a plus de touristes que de locaux et le dollar Américain est accepté quasi de partout. Toutefois c’est vrai que Tulum plage possède son petit charme bohème que Playa del Carmen n’a pas. Du coup pour une destination plage et détente, je privilégierais Tulum à Playa del Carmen ou Cancun.

Tulum Plage, Mexique

TULUM – LES RUINES MAYA

Le site surplombe la mer turquoise puisque les ruines sont situées en haut des falaises. C’est l’un des seuls sites archéologiques de la région à être situé si proche de la mer.  Il s’agit d’un grand parc on l’on peut découvrir des temples, autels, tombes et édifices. Sachant que Tulum est très touristique, c’est sans surprise que les ruines sont également prises d’assaut et ce même très tôt.  Un conseil qui se répète donc, mais viens tôt afin de bénéficier du charme des lieux. Il y’a même une visite guidée possible pour voir le lever du soleil à 6h.

L’entrée coûte 3,5€ (70 pesos / 4,7 CAN$)

TULUM – VILLE

Tulum ville n’a pas vraiment de charme mais permet d’aller sortir un peu dans plusieurs bars et restaurants.

CENOTE AZUL

La cenote Azul  est située à ½ heure de Tulum et est directement sur la route qui mène à Playa del Carmen, il y a donc aucune excuse pour ne pas s’y arrêter ! Cette cenote est totalement ouverte.  Nous étions quasi les seuls quand on y est allés et son eau cristalline et sa végétation en font un petit havre de paix ! Si par chance tu as le soleil avec toi, alors les couleurs seront encore plus belles !

L’entrée nous a coûté 5 € par personne ( 100 pesos / 7 CAN $).

Cenote Azul, Mexique

CENOTES DOS OJOS

Non loin de la Cenote Azul, je te conseille de te rendre aux Cenotes dos Ojos. Comme son nom l’indique il y a deux cenotes sur le site pour environ 8€ (200 pesos/ 12CAN $) l’entrée. Le site a été aménagé et propose même de plonger sous la grotte avec des bouteilles d’oxygène et guide. Pour ma part c’est armée de mon masque et tuba que je suis allée à la rencontre des petits poissons. Je te conseille vraiment d’aller y faire un petit plongeon

Cenote Dos Ojos, Mexique

AKUMAL ET SES TORTUES

Toujours en direction de Playa Del Carmen se trouve la baie d’Akumal, lieu très connu pour nager avec les tortues marines. Dès le parking (qui coûte environ 2€ (50 pesos /3 CAN $) on te proposera pas mal d’offres, mais ne te précipites pas et vas directement sur la plage. Sur place nous avons loué une masque/ tuba et gilet pour 13€ (300 pesos / 20 CAN $). Les gilets sont obligatoires si tu veux sortir de la zone de baignade sous peine de se faire rappeler à l’ordre à coup de sifflet…

Le jour où nous y sommes allés il y avait plu toute la nuit donc l’eau était un peu plus trouble que d’ordinaire, mais j’ai quand même réussi à voir 3 tortues 🙂

PLAYA DEL CARMEN

Playa del Carmen, Mexique

Notre itinéraire de 6 jours dans le Yucatán prend fin par un passage à Playa Del Carmen pour y manger notre dernier lunch au bord de la plage. Le peu que nous avons vu de la ville nous a confirmé l’esprit « station balnéaire » prisée des touristes. Playa del Carmen est en effet le bon spot pour ceux qui veulent faire la fête, faire du shopping et bronzer sur la plage. Pour notre part, nous étions contents de n’y faire qu’une courte halte.

OÙ DORMIR À TULUM ?

Hôtel Tulum ville : Mango Tulum Hôtel Calle 61 No. 578, pour environ 32 €/ nuit pour 2 personnes (49 CAD $/nuit)

Les + : Une hôte italienne très gentille et bavarde, le jardin intérieur avec piscine, la propreté des chambres et le rapport qualité/prix à Tulum.

Les – : Éloigné des plages et nécessitant d’être véhiculé.

Ce joli petit voyage en itinérance nous a totalement dépaysés ! J’espère que ce récit t’aura donné envie d’aller découvrir le Mexique et la région du Yucatán. Tu y découvriras un peuple Mexicain adorable, accueillant et une région riche en histoire.

Si tu es convaincu par la destination et souhaites maintenant avoir une idée du budget à prévoir, jettes un œil à mon article Budget Mexique : 6 jours dans le Yucatán et n’oublies pas de me raconter ton voyage à ton retour  🙂

Autres articles sur le Mexique

Bienvenue sur mon blog budgets voyage 🙂 

Je m'appelle Cyrielle-Cisou, et j'ai créé 6sous-to-Travel pour te faire partager ma passion du voyage, mais aussi pour t'aider dans la préparation de tes prochaines vacances en te partageant mes budgets détaillés par destination.

Expatriée au Canada, à Toronto, depuis 2015, je te donnerai donc les budgets en trois devises : La devise locale, le Dollar Canadien et l'Euro...rien que ça !

Jamais sans mon reflex Pentax K-50, je partage sur les réseaux sociaux mes clichés de voyages, viens faire un p'ti tour pour t'abonner 🙂

Le plus beau des voyages, c'est celui que l'on n'a pas encore fait. Loick Peyron

1+