Santiago Pratique : Mes conseils et bonnes adresses

Santiago Pratique : Mes conseils et bonnes adresses

Santiago Pratique : Mes conseils et bonnes adresses

Si tu te retrouves ici c’est que tu veux du « Santiago Pratique » afin d’optimiser ton arrivée et ton temps sur place !

Impec ! Tu es au bon endroit 🙂

Tu trouveras dans Santiago Pratique :

– Quelles boissons locales tu te dois de tester avant de quitter la ville

– Mes bonnes adresses pour dormir, manger et boire

– Comment te rendre de l’aéroport au centre ville

– Comment fonctionnent les transports en commun

Allez zou on passe au concret !

Santiago pratique: Mes conseils et bonnes adresses

Les boissons originales à tester absolument

Mote con Huesillo

À Santiago, tu vas vite croiser une multitude de Santiagois en train de boire une boisson bizarre avec du blé à l’intérieur… ça s’appelle Mote con Huesillo et on a testé 🙂

Tu peux l’acheter de partout, notamment dans les multitudes de stands de rue. Il s’agit d’une boisson ULTRA sucrée à base de jus de pêche et Stevia auquel on rajoute des pêches entières confites et bien sûr du blé! Ça se boit donc à la paille et à la cuillère !

A essayer pour ne pas mourir idiot, mais on n’a pas pu finir… on avait trop peur de faire péter notre jauge de glycémie 🙂

Boisson Mote con Huesillo en haut du Cerro San Cristobal, Santiago, Chile.

Terremoto

Il s’agit d’une boisson typique de la ville : le Terremoto, réputé pour te donner ta pire gueule de bois ever! Terremoto veut dire littéralement “Tremblement de terre” et devrait te laisser avec les jambes qui tremblottent. C’est une boisson à base de grenadine et d’une sorte de vin blanc fermenté appelé Pipeño, le tout recouvert de glace à l’ananas. On mélange tout ça et emballé-pesé tu as ton cocktail Terremoto!

Le goût n’est pas si pire (comme dirait nos amis les Québécois!) et ce n’est pas si fort !  J’ai bu avec modération (on était en milieu de journée) et j’ai gardé mes jambes intactes et prêtent à continuer la visite de la ville ! A tester le soir moins modérément pour vivre les vrais sensations locales 🙂 !

Boisson Terremoto goûtée à la fin de notre Tour4Tips,  Santiago, Chile.

Santiago Pratique : Dans quels quartiers dormir ?

Comme partout, tu as  plusieurs options : Hôtels, Airbnb, Auberges de jeunesse… mais le plus important reste toujours de savoir dans quel quartier!

Même si chaque quartier a ses plus et ses moins, je te conseillerais toutefois le quartier de Bellavista ! C’est là qu’on a posé nos affaires et on n’a vraiment pas regretté! Le quartier est au pied de la colline San Cristóbal et de la rue Pìo Nono qui s’anime dès 18h avec une ribambelle de restaurant et bars. 

Dans la catégorie plus chic, mais bohème et mignon à souhait il y a le quartier Lastarria avec ses rues José Victorino, Lastarria et Rosal qui sont remplies d’artistes, de disquaires, de magasins bio etc. Un vrai bonheur de venir flâner ici.

Dans les moins…. Je dirais que le quartier des Marchés de Santiago, (au Métro Patronato) est un quartier sympa à visiter pour vivre le « Santiago populaire » mais moins sympa quand il s’agit d’y rentrer tard le soir. Du coup, je ne te recommanderais pas d’y loger.

 

Pour notre part nous avons logé à l’hostel Bella Vista 269 que je te recommande pour sa localisation au coeur de Bella Vista, sa proximité avec le musée Bellas Arte (d’où partent de nombreuses visites de la ville) et la supérette située au pied de l’hostel ! 

Le prix est de 36€/ la nuit (€54 CAD- $26 700 CLP) pour une chambre double avec petit dèj

Santiago Pratique : Où manger ?

Tu t’imagines bien qu’en 2 jours dans la capitale, je n’ai pas eu le temps de dévorer tous les restos, mais j’ai fait de bon choix, alors je te les partage 🙂

Restaurant Peumayen 

Providencia, Constitución 136, Santiago, Providencia, Región Metropolitana

Situé dans le quartier animé de Bella Vista, j’avais repéré le restaurant Peumayen sur mon Lonely Planet, et je dois te dire qu’on ne nous a pas menti! L’idée de ce resto est de te faire découvrir les richesses culinaires du Chili du Nord au Sud en mettant en avant les traditions des différentes ethnies.

Le décor est brut et colonial, de quoi te transporter dès l’arrivée! Le principe du menu est que le plat est individuel mais l’entrée et le dessert se partagent sur une planche en bois avec dessus des bouchées de différentes saveurs, origines, régions ect.

Les serveurs « racontent » le menu et tu voyages avec eux. Cerise sur le gâteau? L’infusion aux plantes en guise de bienvenue, les bouchées gratuites d’entre-repas et le vin rouge à tomber par terre!

 On a partagé le plateau découvertes d’entrées, + 2 plats + le plateau découverte desserts, le tout accompagné d’un verre de vin chacune pour un prix total de: 29€/ pers ($45 CAD) 

Restaurant Peumayen, Santiago, Chile.

Bocanariz Vino

José Victorino Lastarria 276, Santiago, Región Metropolitana

Situé dans le quartier animé de Lastarria, ce bar à vins nous avait été décrit par notre guide Tours4Tips, comme l’un des meilleurs de la ville. Mon penchant pour le vin ne m’a pas fait faire répéter l’adresse 2 fois!

Ni une, ni deux, on a fini notre journée de visite par une dégustation de 3 vins Chilien. La carte des vins propose un large choix de vins allant de $2 000 à $4 000 CLP (moy. 4€/verre$6 CAD).

+ J’ai bien aimé l’idée de pouvoir goûter 3 vins différents pour moins cher que le prix d’un verre à Toronto!

J’ai un peu moins aimé leur terrasse minuscule de 3 tables sur le trottoir sans déco. Mais comme nous sommes au cœur du quartier Lastarria avec les marchands de l’autre côté de la rue, l’ambiance restait sympa quand même.

 La dégustation du Trio de vin nous a coûté 9€/pers ($14,5 CAD- $7 000 CLP)  

Restaurant Bar à vin Bocanariz Vino, Santiago, Chile.

Santiago Pratique : Comment se rendre de l’aéroport de Santiago au Centre-ville ?

La version économique

Il est possible de se rendre au centre-ville via les transports en commun directement depuis les 2 terminaux de l’aéroport. Les bus indiquent « CentroPuerto » et s’arrêtent au terminal de bus de Los Héroes qui est à côté de la station de métro du même nom.

Le trajet dure environ 45-50 minutes et un ticket te coûtera environ 2,5€ ($3,7 CAD – $1 800 CLP)

La version pratique

Si comme nous, l’idée de chercher ta route en te trimbalant ton sac par 30°C dans le Bus + Métro + Marche à pied ne t’enchante pas des masses après une nuit blanche dans l’avion, il y a toujours l’option pratique (et un peu plus chère) de TransVIP qui est un service de mini bus qui t’amènera directement à ta destination. Tu peux choisir un trajet privé ou partagé avec d’autres voyageurs (aka Transfer Compartido)

Nous avons opté pour cette solution, le trajet a duré 30-40 minutes et nous a coûté 20€/par personne (€30 CAD – $15 000 CLP). Nous n’étions que deux.

Les taxis

Il y a toujours les taxis: noir au toit jaune. Personnellement j’évite (quand c’est possible) de prendre les taxis à l’aéroport… trop peur de me faire avoir à payer 4 fois le prix. Mais ça reste pratique et rapide surtout si tu voyages à plusieurs.

Tu peux partir sur une estimation de 25-30€ en fonction de où tu vas en ville. Penses bien à valider le montant de la course avant de monter

 

Santiago Pratique : Les transport en commun

Le Métro de Santiago

Du peu que nous avons utilisé le métro, je dois dire que j’ai été agréablement surprise par sa modernité et son bon fonctionnement. Globalement la ville de Santiago est plutôt bien desservie entre les Métro et Bus.

Pour utiliser l’ensemble des transports en commun, tu dois acheter la carte « Tarjeta Bip », c’est une carte magnétique qui coûte 2€ (€3 CAD/$1 550 CLP) et que tu charges du montant que te souhaites. Tu peux la partager avec tes potes/compagnons de voyage et l’acheter un peu partout, notamment aux stations de métro.

Le prix des trajets en métro et bus varient selon les heures de pointes mais coûtent environ 0,8€/trajet (€1,40 CAD –  $610 CLP) 

Carte du Métro de Santiago, Chile.

Voilà!

J’espère qu’avec tout ça tu seras un peu plus préparé(e) à ton arrivée à Santiago 🙂 !

Si tu veux en savoir plus sur nos 2 jours passés dans la bouillonnante capitale Chilienne n’hésites pas à faire un tour sur mes autres articles de Santiago!

Bon voyage !

Autres articles sur le Chili

J’ai testé: Tour4tips à Santiago

Tu as peu de temps, mais souhaites quand même voir ce que la Capitale Chilienne a à t'offrir? J’ai testé Tours4Tips à Santiago et voici mon retour!Il existe une multitude d’offres pour faire le tour de la ville. Pour notre part, Santiago était la première étape de...

lire plus

Bienvenue sur mon blog budgets voyage 🙂 

Je m'appelle Cyrielle-Cisou, et j'ai créé 6sous-to-Travel pour te faire partager ma passion du voyage, mais aussi pour t'aider dans la préparation de tes prochaines vacances en te partageant mes budgets détaillés par destination.

Expatriée au Canada, à Toronto, depuis 2015, je te donnerai donc les budgets en trois devises : La devise locale, le Dollar Canadien et l'Euro...rien que ça !

Jamais sans mon reflex Pentax K-50, je partage sur les réseaux sociaux mes clichés de voyages, viens faire un p'ti tour pour t'abonner 🙂

Le plus beau des voyages, c'est celui que l'on n'a pas encore fait. Loick Peyron

0
J’ai testé: Tour4tips à Santiago

J’ai testé: Tour4tips à Santiago

J’ai testé : Tour4tips à Santiago du Chili.

Tu as peu de temps, mais souhaites quand même voir ce que la Capitale Chilienne a à t’offrir? J’ai testé Tours4Tips à Santiago et voici mon retour!

Il existe une multitude d’offres pour faire le tour de la ville. Pour notre part, Santiago était la première étape de notre road-trip en Amérique du Sud et nous n’avions que 2 jours sur place. Du coup on a comparé les avis sur internet et on a jeté notre dévolu sur Tours4Tips.

Allez zou je t’explique un peu plus en quoi ça consiste !

Tours4Tips à Santiago : Comment ça fonctionne ?

Il s’agit de tours gratuits de la ville (généralement 3 heures) réalisés par des locaux qui t’expliquent (en EN ou ES) de manière décontracte les mystères de la ville. Comme son nom l’indique, on paie le guide au tips/pourboires à la fin du parcours et selon tes envies. Généralement il existe 2 types de tours, celui du matin « offbeat » qui t’emmène dans les coins un peu moins classiques-plus underground, et celui de l’après-midi «highlights » qui te permets de découvrir les points majeurs de la ville.

Pour le point de rencontre, c’est direction le Musée Bellas Artes (et c’est là que tu apprécies ton auberge située à 3 minutes à pied) et tu cherches ton petit guide « où est Charlie », car ils portent des T-Shirts rayés blanc et rouge ~ Immanquable! (voir la photo plus haut)

Qu’est ce qu’on visite à Santiago ?

#DAY 1 : Tour «Offbeat» env. 3hrs – 4 km de marche

C’est un tour un peu moins historique de la ville, mais plus orienté sur les expériences (marchés alimentaires, cimetière, cocktail etc.)

RDV à 10h00 au Musée Bellas Artes

Quartier Esmeralda : Une petite mise en jambe et quelques explications avant de se rendre de l’autre côté du pont.

Marchés alimentaires de Santiago : On bascule du côté « populaire » de la ville. Ça mérite le coup d’œil et de papille ! 

Le cimetière général : Dépaysement culturel garantie! Ici rien à voir avec nos cimetières Français parfois un peu glauques, au contraire il y a toutes une vie autour de ce lieu.

Cocktail Terremoto : On finit le tour à 13h par un cocktail partagé dans un bar (et inclus dans le prix du tour)

Pour des photos et un peu plus de détails, je partage tout ça dans mon article 2 Jours à Santiago : Budget, adresses et conseils 

#DAY 2 : Tour «Highlights» env. 3hrs – 4 km de marche

Perso, j’ai moins accroché avec ce deuxième tour. Il est plus accès sur l’architecture et le centre-ville et je ne crois pas que nous soyons tombées sur un guide bien entrainant! Mais si tu as un bon guide cela reste une visite intéressante de la ville. Tu en apprendras plus sur l’histoire et sur la vie économique et sociale des Chiliens.

RDV à 15h00 au Musée Bellas Artes

Plaza de Armas : En chemin on s’arrête découvrir et comprendre quelques œuvres streetart pour arriver ensuite sur la place et en apprendre davantage sur son histoire.

La moneda : On se pose face à ce joli bâtiment qui est le siège de la présidence du Chili et notre guide nous explique la passionnante et controversée histoire du coup d’état de 1973.

Le GAM : Comprends ici le Centre Culturel Gabriela Mistral. Fin du tour par cette courte visite intérieur et explications autour de ce centre culturel. Pour ma part j’ai surtout aimé ce dernier point de visite pour le quartier Lastarria dans lequel il se trouve! Un vrai quartier bobo comme j’aime avec de l’artisanat de rue, des bars à vins, des petits shops… Bref après le tour, je te conseille d’aller te balader sur l’avenue José Victorino Lastarria et d’aller déguster du vin chez Bocanáriz ! 

 

Mon avis sur Tours4Tips à Santiago ?

Franchement à faire ! Ils nous ont fait économiser temps et efforts! Pas eu besoin de trop galérer avec la carte de la ville à essayer de se repérer et quand tu restes si peu, ça ne vaut pas trop le coup de s’enquiquiner à connaitre la carte par cœur. Et même si tu restes plus longtemps, c’est toujours top de commencer par une visite guidée sympa, ça donne une idée générale de la ville pour ensuite retourner dans les quartiers qui méritent approfondissement.

Bon après, ils sont bons en marketing à te présenter leurs tours comme gratuits, alors que ce n’est pas le cas.  On réserve sur internet et le panier est à 0€, donc c’est très attrayant, mais garde à l’esprit que ta visite ne sera pas gratuite mais restera un super deal !

Combien ça coûte ?

Comme je te disais c’est aux tips donc c’est au feeling et au coup de coeur que tu auras avec ton guide. Mais en moyenne les gens donnent entre 10-15€ ($15-$20 CAD) / personne.

 

Si tu veux jeter un oeil, voici leur site internet : Tours4Tips

Autres articles sur le Chili

J’ai testé: Tour4tips à Santiago

Tu as peu de temps, mais souhaites quand même voir ce que la Capitale Chilienne a à t'offrir? J’ai testé Tours4Tips à Santiago et voici mon retour!Il existe une multitude d’offres pour faire le tour de la ville. Pour notre part, Santiago était la première étape de...

lire plus

Pour en découvrir plus sur l'AMÉRIQUE DU SUD

C'est par ici!

Bienvenue sur mon blog budgets voyage 🙂 

Je m’appelle Cyrielle-Cisou, et j’ai créé 6sous-to-Travel pour te faire partager ma passion du voyage, mais aussi pour t’aider dans la préparation de tes prochaines vacances en te partageant mes budgets détaillés par destination.

Expatriée au Canada, à Toronto, depuis 2015, je te donnerai donc les budgets en trois devises : La devise locale, le Dollar Canadien et l’Euro…rien que ça !

Jamais sans mon reflex Pentax K-50, je partage sur les réseaux sociaux mes clichés de voyages, viens faire un p’ti tour pour t’abonner 🙂

Le plus beau des voyages, c’est celui que l’on n’a pas encore fait. Loick Peyron

0
2 jours à Santiago : Quoi voir, quoi faire?

2 jours à Santiago : Quoi voir, quoi faire?

2 jours à Santiago : Quoi voir, quoi faire?

Notre road-trip d’un mois en Amérique du Sud commence par la capitale bouillonnante de Santiago !

La plupart des guides et blogs te recommanderons entre 2 et 4 jours de visite. Pour notre cas, nous avions hâte de prendre la route et avons décidé de ne passer qu’à peine 2 jours à Santiago à la découverte de cette ville. Je dois te dire que ce fut une belle surprise!

Santiago est vraiment une ville aux multiples visages, tantôt un peu guetto, tantôt chic, tantôt bohème…

Entre le mont Cerro San Cristóbal, les marchés typiques de la ville, le Cementerio General, le Centre Culturel Gabriela Mistral, les quartiers de Bellavista, Bario Lastarria et le Centre Historique, je t’embarque pour 2 jours de visite active.

2 jours à Santiago : Le contexte

Budget ?

141 €/pers ($218 CAD) *

Quand ?

Février 2018

Qui ?

Duo Copines

Logement ?

Hostel – Chambre Privée

Restauration ?

Adresses recommandées par TripAdvisor

Visites ?

Principalement gratuites

* Pour découvrir le budget détaillé de mon séjour de 2 jours à Santiago, c’est par ici > Budget 2 jours à Santiago du Chili : 141 €

N’ayant pas beaucoup de temps à accorder à Santiago, nous avons opté pour la praticité de se laisser guider par des locaux et avons testé Tours4Tips. Il s’agit de tours gratuits de la ville réalisés par des locaux qui te font découvrir leur ville à leur manière. Si tu veux connaitre mon avis et le parcours, jette un œil par ici: J’ai testé : Tour4tips à Santiago du Chili.

Voici donc un aperçu des lieux et quartiers visités pendant nos 2 jours à Santiago

Let’s go

Carte des visites de Santiago

Les 3 grands marchés de Santiago

Cementerio General

Plaza de Armas

Musée Bella Arte

Cerro San Cristóbal

Quartier Bellavista

Quartier Lastarria

2 jours à Santiago du Chili: Le détail

Marchés Alimentaire de Santiago

Le Marché aux poissons, le Mercado Central et le Marché la Vega sont les 3 grands marchés de Santiago et ils méritent largement le détour par leur ambiance et leurs voyages culinaires.

Ils sont situés dans « La Chimba » (de l’autre côté du Río Mapocho) où historiquement Santiago avait décidé de mettre tous les laisser pour compte de la ville (pauvres, handicapés, gays, immigrés). Le quartier à lui seul mérite le coup d’œil, ne serait-ce que pour s’imprégner de l’ambiance et voir les différents visages de la ville. En dehors des marchés semi-ouverts, le quartier est très populo, pas vraiment le genre de quartier où tu sors ton téléphone et ton reflex, mais plutôt celui où tu fais gentiment passer ton sac sur le ventre. Mais passé ces petites précautions, l’ambiance est sympa!

Si vous tu y vas, vas-y léger, uniquement avec ta banane glamour pour ta monnaie, et tu pourras bien profiter du marché sans trop te soucier du reste.

Le Marché aux poissons, Mercado Central, Santiago, Chili.

Le Marché la Vegal, Santiago, Chili.

Plaza des Armas

Comme un peu partout en Amérique Latine la Plaza des Armas doit être visitée ou traversée ne serait-ce que pour la symbolique. En plus elles sont souvent très jolies. Celle de Santiago ne déroge pas à la règle. Cela vaut donc le coup d’aller jeter un œil à cette place centrale pour admirer les bâtiments qui l’entourent, s’imprégner de l’ambiance de la place et de celle de son quartier environnant. 

Cementerio General

D’ordinaire pas trop fan de ce genre de lieux, j’ai plutôt apprécié la visite! Les Chiliens n’ont pas un rapport triste avec les cimetières, ils viennent s’y promener comme dans un parc, ils viennent y pique-niquer, ou même dater 🙂 ! Leurs traditions font que lors de grands évènements ils veulent convier toute la famille y compris ceux qui nous ont quitté. Il n’est donc pas rare de voir fêter des anniversaires ou des mariages au cimetière! Le cimetière est immense et la végétation a pris le dessus ce qui lui donne un côté abandonné et vivant à la fois!

Le Marché aux poissons, Mercado Central, Santiago, Chili.

Le Musée Bella Arte et le GAM

Pour les visites culturelles, rendez-vous au Centre Culturel Gabriela Mistral et au musée Bella Arte. Pour ma part je ne suis pas une grande fan des musées et n’avais malheureusement pas beaucoup de temps. Mais si tu as une 3ème journée, je pense que ça vaut le coup d’aller les visiter.

Cerro San Cristóbal

Idéal pour prendre de la hauteur sur la ville en montant au sommet du Cerro San Cristóbal. Notre hostel étant situé à moins de 10 minutes à pied, c’était l’occasion parfaite! Il est possible de monter au sommet à pied (compte environ 1 heure) ou par funiculaire. Une fois en haut il existe aussi un téléphérique qui lui t’amènes non pas plus haut, mais bien plus à l’Est de la ville. Si tu du temps devant toi et ne dois n’en faire qu’un, je te conseilles de monter par tes propres moyens (chausse tes baskets!) puis de te déplacer sur le côté Est via le téléphérique qui te donneras une vue dégagée sur la ville.

Mon avis? Bon, c’est biaisé car nous avions de la brume (ou de la pollution lol) sur les montagnes avoisinantes, ce qui est bien dommage. Mais ça reste quand même quelque chose à faire selon moi, surtout pour un coucher de soleil par temps dégagé! En tout cas, cela te donne une autre image de la ville, une image très verte et sportive avec tous ces Santiagois qui viennent faire leur sport et monter cette colline de 869m en footing ou à vélo.

Compte 2,6€ ($4 CAD) l’aller-retour en funiculaire ou 5,25€ ($8 CAD) le combo funiculaire + téléphérique

Astuce Budget? Ne prends qu’un aller, et fais le retour en bus, c’est 4 fois moins cher et c’est très rapide. Bus retour depuis le terminus du téléphérique vers le point de départ : 0,7€ ($ 1,14 CAD / $ 550 CLP) Imbattable ! 🙂 

Le quartier Bellavista

Ça tombe bien, il est au pied du Cerro San Cristóbal ! Ne manques pas ce quartier ultra animé notamment sur la rue Pio Nono où la musique des bars est tellement forte qu’on est déjà dans l’ambiance rien qu’en marchant dans la rue. Il y en a pour tous les goûts et tous les style.

La rue parallèle Providencia a elle aussi un joli choix de restaurants.

Un joli (et bon) restaurant du quartier de Bellavista

Le quartier Lastarria

Mon quartier préféré! J’ai adoré l’ambiance bobo de ce quartier! Tu y trouves de très jolies petites ruelles, des artistes de rues, des produits bio et équitables, des boulangeries des bars à vins… tout ce qui me plait 🙂 C’est dans ce quartier que nous avons goûter les meilleurs vin de notre road trip en Amérique Latine. Je te partage toutes mes adresses dans mon article Santiago Pratique.

Quartier Lastaria, Santiago

Quartier Lastaria, Santiago

Pour conclure, je suis bien contente d’être passée par Santiago, cela aurait été dommage de passer à côté de la capitale! Parfois oppressante, parfois paisible, les ressentis sont à la hauteur de la ville : variés.

Choisis bien ton quartier et si tu veux chiller et avoir un rythme un peu moins soutenu, je pense que 3 jours sont suffisants. 4 jours si tu prévoies une journée excursions dans les vignes aux alentours et retournes dormir sur Santiago le soir.

Santiago Pratique

Tu veux des informations pratiques sur comment te rendre de l’aéroport au centre ville de Santiago ? Ou tu recherches des bons plans et bonnes adresses pour boire, manger et dormir à Santiago?

Je te partage tout ça sur mon article Santiago Pratique !

Autres articles sur le Chili

J’ai testé: Tour4tips à Santiago

Tu as peu de temps, mais souhaites quand même voir ce que la Capitale Chilienne a à t'offrir? J’ai testé Tours4Tips à Santiago et voici mon retour!Il existe une multitude d’offres pour faire le tour de la ville. Pour notre part, Santiago était la première étape de...

lire plus

Bienvenue sur mon blog budgets voyage 🙂 

Je m'appelle Cyrielle-Cisou, et j'ai créé 6sous-to-Travel pour te faire partager ma passion du voyage, mais aussi pour t'aider dans la préparation de tes prochaines vacances en te partageant mes budgets détaillés par destination.

Expatriée au Canada, à Toronto, depuis 2015, je te donnerai donc les budgets en trois devises : La devise locale, le Dollar Canadien et l'Euro...rien que ça !

Jamais sans mon reflex Pentax K-50, je partage sur les réseaux sociaux mes clichés de voyages, viens faire un p'ti tour pour t'abonner 🙂

Le plus beau des voyages, c'est celui que l'on n'a pas encore fait. Loick Peyron

0
Budget 2 jours à Santiago du Chili : 141 €

Budget 2 jours à Santiago du Chili : 141 €

Budget 2 jours à Santiago du Chili : 141 €

Budget Santiago du Chili : Le contexte

Globalement Santiago, comme un peu partout au Chili, n’est pas une destination qu’on peut appeler « bon marché ».  Certains coûts sont à peine moins cher qu’à Toronto et légèrement moins cher qu’en France. Toutefois comparativement à Paris, la capitale Chilienne reste environ 40% moins chère.

Pour ce qui est de notre passage dans la capitale Chilienne, voici notre budget de Santiago pour 2 jours :

Quand ?

Février 2018 

Durée ?

2 jours

Qui ?

Duo Copines

Logement ?

Chambre privée Booking

Restauration ?

Adresses recommandées par Tripadvisor

Visites ?

Aux pourboires 

Budget: Quel style ?

Nos 2 jours à Santiago furent synonymes de nos premiers moments en Amérique du Sud. Du coup on a voulu célébrer cela en testant 2 bonnes adresses pour tester la nourriture Chilienne et les (magnifiques) vins Chiliens. (Je te partage toutes mes adresses dans mon article Santiago Pratique)

Du coup comparativement au style de budget que l’on a eu sur le reste de notre 1 mois de road-trip en Amérique du Sud, je dirais que nos 2 jours à Santiago étaient un peu au dessus. Toutefois, garde en tête que nous partions pour 1 mois de Road Trip en Amérique du Sud donc on n’a pas fais de folie non plus en termes d’achats de souvenirs, de visites ou autres.

S’il s’agit de tes vacances annuelles ou si tu souhaites augmenter les plaisirs culinaires ou faire plus de visites payantes alors la note augmentera assez vite. Car oui, Santiago (et le Chili en général) n’est pas une destination bon marché comparée à ses voisins Sud-Américains. 

Pour te donner un meilleure idée, voici quelques exemples de prix: 

Un plat dans un restaurant bon marché : 7€ par pers. ($10 CAD / $5 000 CLP)

Un repas dans un restaurant milieu-gamme (3 plats) : 20€ par pers. ($32 CAD / $15 000 CLP)

Bière locale: 3€ par pers. ($4 CAD / $2 000 CLP)

1 bouteille de vin milieu de gamme :  6€ ($9 CAD / $ 4 300 CLP)

1 aller en transport en commun à Santiago: 1€ par pers. ($1,5 CAD / $720 CLP)

1 aller-retour en funiculaire au mont Cerro San Cristóbal : 2,6€ ($4 CAD / $1900 CLP)

Si ce genre de prix d’intéresse, il y a un super site qui te permets de comparer le coût de la vie entre différents pays et/ou ville, il s’agit de www.numbeo.com

 

 

 

Pour ce qui est de notre passage dans la capitale Chilienne, voici notre budget de Santiago pour 2 jours :

Budget Santiago en 2 jours : Le détail

141€ par pers. ($218 CAD)

$104 600 CLP

70 €/ jour ($109 CAD)

BUDGET RESTAURANT – 2 jours –

48€ par pers. ($74 CAD)

Soit 24€ par jour ($37 CAD)

Le budget restaurant est notre première dépense à Santiago, et pour cause. Nous nous sommes fait plaisir en dégustant toutes les spécialités du Nord au Sud du pays dans un super resto et avons aussi tester plusieurs vins chiliens dans un bar à vin. Pour en savoir plus sur mes adresses et recommandations à Santiago, c’est par ici : 2 jours à Santiago : Quoi voir, quoi faire?

 

BUDGET LOGEMENT – 2 Nuits –

41€ par pers. ($63 CAD)

Soit 20€ par jour ($31,5 CAD)

Auberge de Jeunesse Bella 269

Niveau logement nous avons opté pour une auberge de jeunesse dans le quartier de Bella Vista, quartier plutôt bien côté par les voyageurs pour sa proximité avec le Cerro San Cristóbal et sa vie nocturne. Toutefois nous avons payé notre logement 2 fois plus cher dû à une erreur de notre part (nous avons loué une chambre de 4 lits! Gloups) Donc tu pourrais t’en sortir pour un peu moins cher!

 

BUDGET TRANSPORT 

28€ par pers. ($42 CAD)

Soit 14€ par jour ($21 CAD)

Le budget transport commun semble un peu élevé, mais c’est parce qu’il inclus le prix du taxi-transfert de l’aéroport au centre ville de 20€ ($31 CAD / $15 000 CLP) tandis que le budget transport en commun (métro et funiculaire) ne nous a coûté qu’au total 4€/pers ($6 CAD/$2 825 CLP).

BUDGET VISITES CULTURELLES

13€ par pers. ($20 CAD)

 Soit 6,5 par jour ($10 CAD)

Nous n’avons pas payé d’entrée dans des musées, mais avons visiter la ville via Tour4tips qui te permets de visiter les villes à petits budgets avec des locaux. Si tu veux en savoir plus : J’ai testé : Tour4tips à Santiago

 

Maintenant que tu as ton budget en tête, je t’emmène découvrir la ville et de partage mes coups de cœur et mes adresses pour dormir, manger et boire : la base 🙂

C’est par ici : 2 jours à Santiago : Quoi voir, quoi faire?

Hasta Pronto

Légende Budget:

Voici une petite légende pour les pôles de dépenses incluant différents éléments.

Budget Restaurants/Snacks : 
Comprend les restaurants et aussi sandwichs, snacks ou boissons locales achetés sur le pouce.
Budget Courses- Nourriture:
Comprend la nourriture et l’eau minérale achetés au supermarché – supérette.
Budget Festivités

Comprend toute boissons alcoolisées ou sorties festives/apéro.

Budget Achats Divers

Comprend petits achats de renfort/secours type Déo – mouchoirs – crème solaire – colle …

Autres articles sur le Chili

J’ai testé: Tour4tips à Santiago

Tu as peu de temps, mais souhaites quand même voir ce que la Capitale Chilienne a à t'offrir? J’ai testé Tours4Tips à Santiago et voici mon retour!Il existe une multitude d’offres pour faire le tour de la ville. Pour notre part, Santiago était la première étape de...

lire plus

Bienvenue sur mon blog budgets voyage 🙂 

Je m’appelle Cyrielle-Cisou, et j’ai créé 6sous-to-Travel pour te faire partager ma passion du voyage, mais aussi pour t’aider dans la préparation de tes prochaines vacances en te partageant mes budgets détaillés par destination.

Expatriée au Canada, à Toronto, depuis 2015, je te donnerai donc les budgets en trois devises : La devise locale, le Dollar Canadien et l’Euro…rien que ça !

Jamais sans mon reflex Pentax K-50, je partage sur les réseaux sociaux mes clichés de voyages, viens faire un p’ti tour pour t’abonner 🙂

Le plus beau des voyages, c’est celui que l’on n’a pas encore fait. Loick Peyron

0
Conseils Budget Voyage: Comment épargner plus pour voyager plus ?

Conseils Budget Voyage: Comment épargner plus pour voyager plus ?

Conseils Budget: Comment économiser plus pour voyager plus ?

Si tu te retrouves ici c’est que tu te demandes comment faire pour économiser plus pour voyager plus, ou tu es curieux(se) d’en savoir plus sur comment je gère mes finances ahah 🙂

Dans les deux cas, tu es au bon endroit!

Je vais te dévoiler comment j’essaie d’économiser au max depuis de nombreuses années et comment parfois de simples petits changements dans ta façon de gérer tes finances vont te permettre de te payer ton prochain billet d’avion. 

Conseils Budget: Comment économiser plus ? 

Je vais être claire dès le début : Y’a pas de miracles, si on aime voyager faut aussi « aimer » se priver (un peu) le reste du temps pour épargner des sous. Après bien sûr ce n’est pas le même effort à fournir selon si tu pars 15 jours en vacances ou si tu prévois un voyage de longue durée autour du monde.

Étant obsédée passionnée par les voyages depuis toujours ceux qui me connaissent savent que j’épargne pour voyager depuis …. bientôt 10 ans ! Je disais haut et fort à qui voulait bien l’entendre que je ferai mon Tour du Monde avant mes 30 ans (c’est loupé…enfin pas complètement mais ça c’est une autre histoire!) Alors depuis mes 20 ans et mes premiers salaires chaque petits sous économisés allaient pour mes vacances entre copines et pour mon projet Tour du Monde. Entre temps, beaucoup de choses se sont passées, travail, amour, expatriation au Canada… Mon compte épargne « projet » a en vu de toutes les couleurs mais une chose est sûre, épargner pour voyager ça me connait !

Analyse où part ton argent

L’étape numéro 1 c’est d’analyser la situation ! Sérieux, on s’est tous dit un jour « Quoi ? Il me reste QUE ça sur mon compte et on est que le 15 du mois ?? Mais p***** qu’est-ce que j’ai fait de mon argent ?? »  Tu veux que je te présente un nouveau copain ? EXCEL ! Mes potes me charrient et m’appellent « Madame Excel ». La vérité c’est que tu vas halluciner si tu prends le temps d’analyser tes dépenses. Prend ta calculette et commence donc par analyser les 3 derniers mois et catégorise tes dépenses comme suit:

Je t’annonce, tu risques d’avoir des surprises. Dans tous les cas cet exercice est indispensable si tu veux commencer à épargner. Tu vas commencer à comprendre ce qui te mets en difficulté chaque mois et te rendre compte que tu abuses peut-être à certains endroits, ou qu’au contraire que tu es plutôt sur la bonne voie.

Tu vas ensuite pouvoir passer à la seconde étape :

 

Fixe-toi tes propres budgets

Tu réalises qu’une fois les charges fixes payées, il te reste x % de ton salaire. Bonne nouvelle, tu as le contrôle total de là où tu souhaites le dépenser!  Exemple : Grâce au précédent exercice tu viens de réaliser que tu dépensais 200€ en restaurant par mois. Tu trouves ça cool ? Très bien, alors ton budget sera 200€ par mois pour ce loisir. Tu trouves que tu pourrais un peu réduire ? Okay, alors tu te fixes 150€ de budget resto par mois et tu t’y tiens !

Fais pareil pour tous les autres pôles de dépenses : shopping, night club, concerts etc. En faisant ça tu vas voir que tu vas vite gagner quelques sous par-ci par-là. Exemple: Une fois les charges fixes payées, il te restait 500€ de charges variables que tu dépensais facilement. Maintenant que tu t’es fixé tes objectifs max en réduisant certains pôles de dépenses de 25€, 30€ ou 50€, tu viens de te créer une économie de 100€ par mois ! 

Une fois ton salaire tombé et tes objectifs de dépenses par mois fixés, alors ne garde pas le surplus sur ton compte courant, mets les direct de côté quand tu reçois ta paie. Ça peut paraitre bête,  mais tu vas signer un pacte avec toi-même : Tu as mis cet argent de côté, et aller re-piocher dedans en cours de mois te feras réfléchir deux fois plus que si l’argent est disponible sur ton compte courant !

Catégorise ton épargne

Alors ce conseil (un peu bizarre je l’accorde) peut ne pas marcher avec tout le monde, mais a un grand impact sur moi. Il faut que l’argent disparaisse de mon compte courant!  Si bien que je ne supporte pas garder l’argent des charges fixes dessus. J’aime n’avoir sur mon compte courant que ce que j’ai vraiment. On est le 3 du mois et il te reste (vraiment) que 370€ de loisirs et courses pour ce mois ? Ouch… merci Noël… mais au moins tu vois la réalité en face et tu n’iras pas faire de folies ce mois! Mais quand tes 370€ sont noyés dans tes 700€ de loyer, 100€ d’assurance ou autre ça devient facile d’être nul en calcul mental et de se dire « oohh ça vaaaa, jsuis large! » 

Aujourd’hui quasi toutes les banques proposent des comptes épargne gratuits avec retraits libres. Alors voici donc comment je catégorise mon épargne:

– Un compte « tampon » pour les charges fixes : À chaque nouveau salaire je vire ici le montant des charges fixes qui vont tomber dans le mois. Cela a un double avantage, 1) ça garantit que j’aurai toujours l’argent pour payer le plus important, 2) ça me permet de ne pas croire être plus riche que je ne le suis vraiment. Ce compte voit de l’argent rentrer et sortir tous les mois, mais je n’épargne rien.

     * Cette méthode de compte « tampon » pour les charges fixes est surtout applicable au Canada (où je vis depuis 2015) car nous sommes payés tous les 15 jours, mais nos frais fixes eux sont mensuels. Donc cette petit gymnastique devient encore plus nécessaire.

– Un compte « vacances » : Je me fixe un montant par mois pour les « vacances », c’est à dire les longs weekends, les vacances annuelles ect… Exemple:  Si tu sais que les 2 dernières années tes vacances annuelles t’ont plus ou moins coûté X, alors tu projettes le même montant divisé par 12 mois (salaires) et cela te donne le montant de ton épargne « vacances » à virer par mois. Ce compte épargne varie également dans l’année.

– Un compte « projets »: Je me fixe un montant par mois pour mes « projets » (voyages), et ce compte là il ne bouge pas ! En catégorisant comme ça je n’ai aucune excuse pour aller piocher dans ce compte. Au début j’avais mis vacances et projet ensemble, mais psychologiquement c’est dur de voir son compte « projets » redescendre une fois le mois d’Août et les vacances d’été passés. Donc encore une fois je préfère savoir vraiment ce que j’ai même si cela veut dire avoir un montant plus petit.

Ne prend pas peur, catégoriser ton épargne ne veut pas forcément dire qu’il te faut épargner des sommes importantes, non. Il s’agit simplement de les classer.

Petit à petit l’oiseau fait son nid

Le premier frein de beaucoup de personne c’est de se dire « j’arrive à peine à finir le mois comment j’arriverais à économiser ! » Je te rassure, en 10 ans d’épargne continuelle je suis passée par toutes les phases.  Que tu sois étudiant(e) ou que tu viennes de débarquer au Canada (ou ailleurs) avec un petit boulot dérisoire, tu peux toujours économiser un peu. Il m’est arrivé de me serrer la ceinture pour réussir à économiser 50$ à la fin du mois… Pourquoi s’emmerder certains diront. Pour ma part j’essayais de garder la pêche en me disant «  Allez si tu continues comme ça t’a 600$ à la fin de l’année et ça te paie ton prochain billet d’avion !» Bien sûr le plus, le mieux, mais n’oublie pas le dicton « Petit à petit l’oiseau fait son nid » et félicite toi pour chaque sous mis de côté.

Modélise ton épargne et définis tes priorités

En fait, épargner c’est plus un réflexe à prendre. Après chacun épargne pour ses propres raisons, achat d’appartement, investissement, voyages… Personnellement ce qui m’aide c’est de visualiser ce à quoi va me servir mon argent. Par exemple j’ai une très bonne idée des prix moyens de billets d’avion pour de nombreuses destinations (oui oui, je suis bizarre 🙂), donc souvent je me dis « Okay, cette veste vaut la moitié ou le 1/3 d’une escapade Week-end, qu’est-ce que tu préfères : Cette veste ou l’opportunité de partir en weekend quelque part ? » La plupart du temps je finis souvent par reposer les fringues en me disant « Partir quelque part! »

Garde un oeil sur tes dépenses très régulièrement

Si tu te connectes sur ton compte bancaire une fois par mois pour faire le bilan de tes dépenses, tu risques de te dire « Ah ouais, j’ai fait pas mal de sorties le mois dernier dis-donc ! » Ça t’aidera toujours à comprendre tes dépenses, mais ça ne te permettra pas d’éviter le découvert. Tu le sais, l’argent part trop vite ! 30 sous par-là, 50 sous par là et bim 200 sous ont disparu sans trop s’en rendre compte ! Alors au minimum 1 fois  par semaine prend le temps de voir où tu en es : remplis ton tableau Excel en additionnant toutes tes dépenses cumulées de la semaine sur chacune de tes catégories. Cela te permettra d’appréhender le reste du mois et de savoir si tu peux prendre entrée+plat+dessert pour ta prochaine sortie ou juste te contenter du plat du jour !

Fais toi plaisir !

On ne va pas se mentir. Épargner c’est dur. Tu te prives pour quelque chose dont tu profiteras dans le futur. Même si c’est très important de garder le cap et de se rappeler régulièrement le montant exact dont tu aurais besoin, il faut savoir aussi souffler. À mes plus petits salaires il m’est arrivé de tellement me serrer la ceinture pour quelques sous que je ne profitais même pas du quotidien. Or il faut aussi réussir à se faire plaisir et « vivre dans le moment présent ».  Si tu veux économiser à fond pour les 6 prochains mois et direct (re)partir, alors oui peut-être que tu peux bosser tous les soirs et refuser les sorties. Ta récompense sera vite là et tes amis comprendront.

Mais si ton projet d’épargne s’étale sur plusieurs années, alors il faut trouver un équilibre. Accorde-toi un peu de répit par moment. Parfois tu peux te dire « allez ce mois-ci j’épargne un peu moins et je me paie les places pour ce prochain match de foot, ou concert ou cette superbe veste. » Si c’est occasionnel c’est all good. Il faut juste savoir se récompenser par moment tout en sachant que la récompense ultime, celle qui n’a pas de prix, se ressentira dans tes trips quand tu feras dans ton prochain voyage…

Conseils Budget: Mon tableau de gestion d’épargne

Il ne s’agit pas de mes vrais finances, mais ce tableau te permettra de modèle si tu souhaites le remplir avec tes propres finances. Il y a plusieurs onglets avec explications. Tu trouveras aussi le modèle basé sur un salaire mensuel et un salaire bi-mensuel ( comme c’est le cas au Canada)

Pour télécharger mon modèle de gestion de dépenses et d’épargne

Bien-sûr tout le monde à sa façon propre de gérer son argent et ma façon de faire ne marchera peut-être pas avec tes habitudes, mais après plusieurs tentatives différentes d’épargne, j’ai trouvé que cette méthode fonctionnait plutôt pas mal pour moi, alors j’espère que ces petits conseils t’auront aidé.

N’hésite pas à me dire plus bas ce que tu en penses et à me donner tes propres astuces pour économiser plus !

Bon (futur) voyage !

Autres articles sur les budgets voyages

Bienvenue sur mon blog budgets voyage 🙂 

Je m'appelle Cyrielle-Cisou, et j'ai créé 6sous-to-Travel pour te faire partager ma passion du voyage, mais aussi pour t'aider dans la préparation de tes prochaines vacances en te partageant mes budgets détaillés par destination.

Expatriée au Canada, à Toronto, depuis 2015, je te donnerai donc les budgets en trois devises : La devise locale, le Dollar Canadien et l'Euro...rien que ça !

Jamais sans mon reflex Pentax K-50, je partage sur les réseaux sociaux mes clichés de voyages, viens faire un p'ti tour pour t'abonner 🙂

Le plus beau des voyages, c'est celui que l'on n'a pas encore fait. Loick Peyron

0